En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Étiopathie à Blagnac en Haute-Garonne (31)

L’étiopathie a été mise au point par Christian Trédaniel dès 1963, elle est considérée comme une thérapie manuelle répondant avec rapidité et efficacité au besoin de soulagement des patients. L’art de soigner remonte à la nuit des temps. D’Asklepios (Dieu de la médecine) à Ambroise Paré (Rebouteux et chirurgien empirique - Père de la médecine moderne), on retrouve toujours la trace de ces techniques indispensables au bon maintien du corps dans son état d’équilibre naturel.

Christian Trédaniel développe ensuite sa conception thérapeutique de l’approche de la pathologie dans différentes facultés à travers la France, Paris, Rennes, Toulouse ainsi que Lyon.

 

Qu’est ce que l’étiopathie ?


Le terme Étiopathie vient du grec aïta qui signifie cause et pathos qui affecte le corps. Le toucher est à l’origine de l’acte thérapeutique, ce fut le premier geste instinctif et empirique exercé sur un être vivant pour supprimer le mal. L’étiopathie est une thérapie manuelle possédant une méthode de raisonnement particulière se basant sur le déterminisme (enchainement de cause à effet entre deux ou plusieurs phénomènes), c’est une méthode complémentaire de la médecine classique.

Le diagnostic précis de l’étiopathe résulte de l’étude de l’anatomie, la physiologie et les mécanismes, les pathologies étudiés dans les facultés. Le corps est un système très complexe, l’étiopathe peut être considéré comme le mécanicien du corps humain à travers son analyse rigoureuse et logique pour détecter la ou les cause(s) des phénomènes pathologiques.

La structure étant intimement reliée à la fonction, si il y a un défaut de structure, la fonction va en être altérée. La notion de structure / fonction est importante à considérer !

La thérapeutique amène de ce fait à rechercher la cause de la pathologie pour en supprimer ses conséquences. C’est ainsi qu’une altération de la structure de l’articulation par exemple par un choc va entraîner une modification de sa fonction (perte de mobilité par réduction du jeu articulaire, par inflammation…).

Les limites de l’étiopathie sont celles de l’urgence médicale et chirurgicale. L’acte étiopathique permet ainsi d’intervenir rapidement soit pour traiter le patient, soit pour le réorienter.

Nos petits plus

  • Consultations en
  • cabinet et à domicile

 

Aujourd'hui

C°min

C°max